Très pratique pour s’assurer de la sécurité de bébé, le babyphone (ou écoute-bébé) peut également représenter un risque. En cause, l’émission des ondes électromagnétiques qu’il émet pour fonctionner.  Comment bien le choisir et limiter les risques d’exposition des bébés ?

Babyphone : y a-t-il un risque pour bébé?

 

Babyphone et ondes. Limiter les risques dans la chambre de bébé
Babybyphone et ondes: quel risque pour les bébés?
Photo de Hu Chen on Unsplash

 

Les ondes électromagnétiques envahissent déjà notre quotidien et l’outil technologique qu’est le babyphone en fait partie. Il n’émet pas autant d’ondes que nos téléphones portables, fort heureusement mais il expose tout de même les tout-petits aux champs électromagnétiques.

Nous en parlions dernièrement dans notre article Comment protéger bébé des ondes électromagnétiques : le cerveau des bébés est plus fragile. Il absorbe  60% d’ondes en plus que celui des adultes.

Selon l’ANSE, les objets connectés peuvent avoir des effets sur les fonctions cognitives des enfants ainsi que sur leur bien-être (fatigue, troubles du sommeil, stress, anxiété)

En France, la réglementation sur les puissances d’émission des écoute-bébés est inexistante. Comme n’importe quel autre appareil connecté, le babyphone émet des ondes lorsqu’il est en fonctionnement.

Le principe de précaution s’impose.

 

3 conseils pour bien choisir un babyphone

 

Quels critères pour l'achat d'un babyphone?
Quels critères pour l’achat d’un babyphone? Photo de Bastien Jaillot on Unsplash

 

Choisir un écoute-bébé avec le mode VOX (déclenchement automatique à la voix)  qui n’émet pas en continu. Grâce à cette fonctionnalité, il ne se déclenchera qu’à un certain niveau sonore.

Opter pour un babyphone à faible fréquence et/ou analogique. Il est en effet préférable d’éviter les modèles DECT qui émettent plus d’ondes qu’un appareil audio. Au moment de l’achat, se renseigner également sur le nombre d’émissions par seconde. Préférer les écoute-bébé avec la fréquence la plus basse possible

Choisir un babyphone à faible portée pour limiter les émissions d’ondes électromagnétiques.  Généralement, une portée comprise entre 100 et 300 mètres est suffisante. Si la chambre de bébé est plutôt éloignée et les murs de votre maison sont épais, une portée de 1000m sera alors recommandée.

Babyphone sans risque pour bébé, notre sélection :

 

Babyphone Tiger Easy Protect Plus
©Tiger Easy Protect Plus

 

Easy Protect Plus de Tigex

 

Technologie FHSS digitale pour un son clair et sans interférence. Sa portée est de 300 mètres et il n’émet pas d’ondes à haute fréquence quand bébé dort.

 

 

 

Babyphone Premium Care de Babymoov
©Babymoov

Babyphone Premium Care de Babymoov

Afin de limiter les ondes électromagnétiques dans la chambre de bébé, Babymoov a développé toute une gamme de Babyphones à basse puissance. C’est aussi la première marque à avoir appliqué le principe de précaution.

Grâce à sa technologie Digital Green, le Babyphone Premium Care a une basse puissance d’émission d’ondes et une portée allant jusqu’à 1400m en champs libre

 

 

 

Pour aller plus loin, quelques reflexes à adopter:

Ne jamais mettre le babyphone dans le berceau ou le lit de bébé

Placer l’appareil à une distance comprise entre 1 et 3 mètres de bébé

Éteindre le babyphone lorsque qu’il n’est pas utilisé

Limiter l’exposition aux ondes dans toute la maison tout en laissant passer une partie du signal grâce à la Sybox

 

La nouvelle Sybox One. Protection anti-onde à prix doux!

 

 

Retrouvons-nous sur Pinterest!

article de Sybox Limiter les risques du babyphone
Sybox sur Pinterest